La tonte de gazon est une tâche incontournable pour de nombreux propriétaires de jardins. Cette tâche produit beaucoup de déchets et on se demande souvent quoi faire de toute cette herbe coupée. Dans cet article nous allons donc voir quelles solutions s’offrent à nous pour éviter d’augmenter considérablement notre volume de déchets ménagers.

Utilisation des déchets de tonte

tondre le gazon

Compostage de la pelouse

Bien qu’il soit possible de composter la tonte de gazon, il faut connaître et appliquer certaines règles pour ne pas venir dérégler son composteur.

L’ajout de matière devra se faire progressivement et dans un certain rapport Azote / Carbone pour que la décomposition des matières organiques ait lieu

Valoriser nos déchets est l’intérêt principal de notre composteur. Mais pour cela il a besoin d’un mélange de matière. Vous pouvez ajouter la tonte de pelouse uniquement quand vous avez des déchets bruns, qui sont composés principalement de carbone. Ils ont une structure dure et sèche qui compense l’humidité et la souplesse du gazon.

On vous conseille donc de stocker (dans un endroit sec et couvert de préférence) votre tonte afin de ne pas mettre la totalité dans votre composteur trop rapidement, ou de garder le reste pour la seconde méthode.

Paillage du potager (mulching) 

Le paillage est une autre option pour utiliser efficacement la tonte de gazon. Egalement connu sous le nom de mulch, c’est une pratique de jardinage qui implique de couvrir le sol autour de vos plantes et de votre pelouse avec une couche de matériau organique. Cettecouche de matériau peut être constituée de divers éléments tels que la tonte de gazon, les feuilles mortes, la paille, le compost, ou même des écorces de bois. Cette méthode présente aussi plusieurs avantages : 

  • Couverture protectrice : Le mulch forme une couche protectrice sur le sol qui le protège contre les températures extrêmes, le dessèchement et l’érosion due à la pluie ou au vent.
  • Réduction des mauvaises herbes : En recouvrant le sol, le mulch limite la lumière et l’air disponibles pour les mauvaises herbes. 
  • Conservation de l’humidité : Le mulching aide à maintenir l’humidité du sol en réduisant l’évaporation de l’eau. Cela signifie que le sol reste plus frais et plus humide, ce qui est particulièrement bénéfique pendant les périodes de chaleur et de sécheresse.
  • Amélioration de la structure du sol : Au fur et à mesure que le mulch se décompose, il enrichit le sol en matière organique, en nutriments et en micro-organismes bénéfiques, améliorant ainsi sa structure et sa fertilité.
  • Protection des racines : les racines des plantes sont protégées contre les dommages causés par le passage.
  • Aspect esthétique : améliore l’aspect esthétique de votre jardin en donnant une apparence soignée et uniforme.
A lire également  Comment faire germer une patate douce dans l'eau ?

L’alternance entre le compostage et le mulching

L’alternance entre le mulching et le compostage présente plusieurs avantages pour votre jardin et votre pelouse. Voici les principaux avantages de cette approche :

  • Utilisation optimale des déchets verts : En alternant entre le mulching et le compostage, vous maximisez l’utilisation des déchets verts produits lors de la tonte de votre pelouse.
  • Amélioration de la santé du sol : Le mulching et le compostage contribuent tous deux à l’amélioration de la santé du sol, mais de manière légèrement différente.
  • Contrôle des mauvaises herbes : Le mulch, en couvrant le sol, limite la croissance des mauvaises herbes en les privant de lumière. Le compost, lorsqu’il est mélangé au sol, aide à empêcher les mauvaises herbes de s’enraciner.
  • Conservation de l’humidité : Le mulch aide à retenir l’humidité du sol en réduisant l’évaporation, tandis que le compost améliore la capacité du sol à retenir l’eau.
  • Fertilité accrue : Le compost est riche en nutriments, tandis que le mulch fournit également des éléments nutritifs à mesure qu’il se décompose.

Réduction des déchets : En utilisant la tonte de gazon pour le mulching et le compostage, vous réduisez la quantité de déchets verts envoyés à la décharge. Cela contribue à un mode de vie plus durable et à la réduction de votre empreinte environnementale.

En somme, l’alternance entre le mulching et le compostage est une stratégie intelligente pour tirer le meilleur parti de vos déchets de jardin, améliorer la santé de votre sol, réduire les mauvaises herbes, conserver l’humidité et favoriser la fertilité du sol. Elle vous permet de créer un jardin plus sain et plus durable tout en réduisant le gaspillage de ressources naturelles.